background

Prix et distinctions

Prix Jean Pouliot

Jean Pouliot a débuté comme physicien médical à Québec en 1993. Il avait reçu le mandat de débuter un programme de recherche et d’enseignement avec un poste 50% recherche et 50% clinique. Jean a profondément marqué la scène québécoise et canadienne quand lui et le Dr Jean Roy ont fondé le premier programme de curiethérapie prostatique (par implants permanents) au Canada. Ce programme demeura d’ailleurs le seul en son genre de 1994 à 1998.

Cet effort clinique a été accompagné d’un effort aussi intense de développement d’algorithme d’optimisation. Il fut un pionnier dans le domaine de l’optimisation inverse en curiethérapie, et un de ses algorithmes IPSA, commercialisés par Nucletron (maintenant Elekta) au début des années 2000, est utilisé dans de nombreuses cliniques à travers le monde et a permis a des dizaines de milliers de patients de recevoir de meilleurs traitements, plus efficaces et avec moins d’effets secondaires. Parmi ses autres contributions à la physique médicale, on retiendra ses travaux sur la tomographie par faisceaux coniques en mégavoltage (MV CBCT) et son application en radiothérapie externe guidée par l’imagerie puis guidée par la dose qui sont cités abondamment.

Jean a été l’un des membres fondateurs de l’AQPMC qui est devenu un forum important pour la défense et la promotion de notre profession dans la province. Il y croyait fermement. Il croyait aussi fermement qu’un physicien médical était d’abord et avant tout un physicien et son rôle dans le développement et la recherche en milieu médical central à l’adoption de nouvelles technologies et nouvelles approches de traitement dans nos cliniques.

Bien que Jean ait quitté le Québec au début de l’an 2000 pour UC San Francisco où il est devenu Directeur de la physique médicale et Vice-Président du Département de radio-oncologie, il a toujours répondu présent à de nombreuses demandes de présentations et de collaborations avec les gens de la province. Il a de plus ouvert les portes de UCSF à plusieurs Québécois en supervisant à divers degrés des projets d’étudiants de la province de Québec ou encore comme résident. D’ailleurs, pour plusieurs d’entre nous en physique médicale aujourd’hui, Jean a été un mentor hors pair. Le programme de formation en physique médicale de Québec n’aurait d’ailleurs jamais vu le jour si ce n’est du travail de fond, avec des ressources limitées, qu’il a réalisé avant son départ pour UCSF.

Avec la permission de la famille ainsi que l’aide de la fondation du CHU de Québec – Université Laval et de l’AQPMC, le Prix Jean Pouliot se veut le reflet de la qualité de mentor de Jean Pouliot. Le prix s’inscrit dans cette lignée et récompensera un ou une étudiante en physique médicale de la province de Québec pour la publication d’un article démontrant la recherche de pointe en physique médicale qui s’effectue dans la province.

 

Poser une candidature au prix Jean Pouliot

Critères d’admissibilité

Être étudiant dans un programme de physique médicale d’une université québécoise au moment de la soumission pour publication,

Être membre de l’AQPMC,

Être le premier auteur de l’article publié,

L’article doit avoir été publié dans l’année courante.

Comment participer

Les étudiants pourront soumettre leur candidature directement sur le site de l’AQPMC pendant le mois de janvier de chaque année. Voir le calendrier.

 

Seuls les membres de l’AQPMC peuvent déposer leur candidature.

Comité d’évaluation

Formé de cinq physiciens de différents centres,

Les membres du comité d’évaluation ne jugent pas les étudiants provenant de leur centre pour conserver l’impartialité,

Tous les articles en compétition seront envoyés au comité d’évaluation en janvier de l’année suivante,

Un formulaire d’évaluation pour chaque article soumis sera accessible aux membres du comité d’évaluation sur le site de l’AQPMC,

Remise du prix

Le prix de $400.00 sera décerné lors de l’AG de l’année suivante (p.ex. AG 2019 pour un article publié en 2018).

Obligations

La personne gagnante s’engage à faire une présentation au CHU de Québec dont la fondation finance en partie ce prix.

Les récipiendaires du prix

Émily Cloutier

2022

Émily Cloutier
Étudiante au doctorat
Université Laval

Marie-Anne Lebel-Cormier

2021

Marie-Anne Lebel-Cormier
Étudiante au doctorat
Université Laval

Yunuen Cervantes

2020

Yunuen Cervantes
Étudiante au doctorat
Université de Montréal

Gabriel Famulari

2019

Gabriel Famulari
Étudiant au doctorat
Université McGill

Marie-Ève Delage

2018

Marie-Ève Delage
Étudiante au doctorat
Université Laval

Prix pour la meilleure présentation étudiante au congrès annuel

La meilleure présentation étudiante est désignée par un jury formé de cinq physiciens de différents centres qui évalue les présentations des étudiants selon plusieurs critères : originalité et créativité, organisation, présentation, connaissance du matériel et netteté.

Le prix de $200.00 est décerné à la fin du congrès scientifique annuel.

Cloé Giguère

2023

Cloé Giguère
Étudiante à la maîtrise
Université Laval,

Titre : Radiation damage and recovery of plastic scintillator detectors used to measure ultra-high dose rate 200 MEV electrons at CERN CLEAR facility

Kayla O’Sullivan-Steben

2022

Kayla O’Sullivan-Steben
Étudiante au doctorat
Université McGill,

Titre : Predicting radiotherapy replanning for head and neck cancer

Charlotte Remy

2021

Charlotte Remy
Étudiante au doctorat
Université de Montréal

Titre : Estimer en temps-réel la fiabilité des prédictions pour le suivi indirect de tumeurs mobiles en radiothérapie

Liam Carrol

2020

Liam Carrol
Étudiant au doctorat
Université McGill

Titre : Optimization of a non-invasive positron detector to measure the AIF for dynamic PET

Jérémie Tanguay

2019

Jérémie Tanguay
Étudiant au doctorat
Université Laval

Titre : Modélisation de l’oxygénation dans les tissus cérébraux sains et tumoraux à partir de l’architecture vasculaire mesurée in vivo

Benjamin Côté

2018

Benjamin Côté
Étudiant à la maitrise
Université McGill

Titre : AERROW: Sonde à calorimétrie pour une mesure absolue de dose dans les petits champs de radiothérapie

Émily Cloutier

2017

Émily Cloutier
Étudiante à la maitrise
Université Laval

Titre : Vers un dosimètre à scintillation 3D déformable